Le vivant et son évolution

L'évolution des espèces

Par JEROME GORGUES, publié le samedi 27 août 2016 19:23 - Mis à jour le dimanche 31 mai 2020 20:15
► Les espèces ont-elles un lien de parenté ?
Voir aussi La succession et le renouvellement des espèces

       

   L’évolution des espèces

 

1. La notion d'origine commune

 

Lire l'article ENT : La cellule, unité du monde vivant

 

 

BILAN : Tous les êtres vivants sont constitués de cellules qui contiennent de l'ADN présent dans le noyau, support de l'information génétique. L’étude de l’information génétique permet d’établir avec plus de précision les parentés entre les espèces.

 

 

2. La notion de parenté 

 



Les Dinosaures et leurs parents

Le plus souvent, les fossiles de dinosaures et leurs parents ne sont connus que par des parties du squelette et notamment les membres ou le crâne, qui se conservent le mieux. A partir de la comparaison de ces éléments, on a pu reconstituer un arbre de parentés des grands groupes prenant en compte les périodes de vie des fossiles. En même temps que les dinosaures, vivaient d’autres animaux spectaculaires comme les ptérosaures volants (figure a.) ou des animaux marins comme les ichthyosaures, les plésiosaures ou les mosasaures (figures b, c, d). Nous allons découvrir tous les liens de parenté entre ces animaux et des animaux actuels qui leur ressemblent.

BILAN : Les ressemblances entre des espèces fossiles et des espèces actuelles permettent d’établir une parenté. Plus on avance dans le temps, plus les espèces étudiées ont une morphologie qui ressemble à l’espèce actuelle.

 

 

BILAN : La parenté des êtres vivants permet d’envisager une origine commune sous la forme d'un ancêtre commun, un organisme unicellulaire. À partir de cet ancêtre,  l’évolution est alors perçue comme buissonnante, les êtres vivants actuels étant situés à la périphérie.

 

3. La notion d’évolution 

La place de l'Homme dans le groupe des primates :

 

BILAN : L'Homme moderne ou espèce humaine (Homo sapiens) est un primate classé dans le groupe des grands singes. Par le phénomène d'évolution, il résulte d'une série de transformations à partir d'un ancêtre commun partagé avec les chimpanzés.

 

 

3. La notion de sélection naturelle 

 

BILAN : Des caractères héréditaires apparaissent par le phénomène de mutation de l'information génétique. La sélection naturelle favorise le maintien des caractères favorables à l'espèce car ils apportent un avantage. Une nouvelle espèce va apparaître lorsque les individus de deux groupes sont séparés et ne peuvent plus se reproduire entre eux à cause des mutations qui ont créé des divergences trop importantes.

 

BILAN : Des caractères héréditaires apparaissent par le phénomène de mutation de l'information génétique. La sélection naturelle favorise le maintien des caractères favorables à l'espèce car ils apportent un avantage. Une nouvelle espèce va apparaître lorsque les individus de deux groupes sont séparés et ne peuvent plus se reproduire entre eux à cause des mutations qui ont créé des divergences trop importantes.

 

Catégories
  • La diversité la parenté et l’évolution des êtres vivants