Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérise

Le compostage (avec vidéo)

Par JEROME GORGUES, publié le samedi 27 août 2016 19:16 - Mis à jour le mercredi 23 août 2017 18:02

Le compostage est un procédé biologique de conversion et de valorisation des matières organiques (épluchures, restes de légumes et de fruits, restes de végétaux du jardin) en un produit semblable à un terreau, riche en humus, le compost.

Restes organiques compostables

Déchets dits carbonés Déchets dits azotés
  • branches broyées, feuilles mortes, paille (on stockera précieusement ces matières pour toujours en avoir à sa disposition pour les mélanger avec les matières azotées) ;
  • coquilles d'œuf, coquilles de noix ;
  • litières biodégradables des animaux herbivores ;
  • papier en évitant ceux qui sont imprimés, carton (il sert de refuge aux vers de terre) ;
  • morceaux de tissus en matières naturelles (laine, coton), etc.
  • déchets de maison (mouchoirs en papier, essuie-tout, cendre de bois, sciures, copeaux, plantes d'intérieur non malades).
  • déchets végétaux, de jardinage (tailles de haies, tontes de pelouse...), feuilles vertes,
  • déchets ménagers périssables (déchets des légumes et de fruits).

Il est ainsi possible de diminuer de 30-50 % sa quantité d'ordures ménagères et de diminuer d'autant la taille des décharges et les volumes de déchets transportés vers les incinérateurs

Attention : certaines matières comme les marcs de café se décomposent très lentement. Les matières telles que la viande, le poisson les os ne sont pas recommandées dans la plupart des méthodes de compostage domestique.

Source : Wikipedia

Catégories
  • L'origine et le devenir de la matière organique